Flash Info 2

Paris, le 20 mai 2010

« Les discussions s’organisent avec le LPR »

Bonne nouvelle ! Sensibles aux inquiétudes des 4 100 membres de l’association, les dirigeants du LPR,
à la demande de Monsieur Arnaud Lagardère, ont accepté d’examiner nos demandes.
Un premier rendez-vous avec Monsieur Franck Peyre et Madame Pascale Adoner a eu lieu le 23 avril dernier.
Une nouvelle réunion de travail a été fixée au 25 mai prochain.
Des aménagements au projet initial doivent nous être présentés. Nous vous en rendrons compte sans
délai.
Notre volonté est d’engager un dialogue constructif avec le LPR, dans le respect à la fois des contraintes
liées aux nécessaires travaux d’amélioration du site et des intérêts légitimes de ses membres. Cependant,
l’association va défendre avec fermeté les 4 points sur lesquels est fondée son action :

1. Que l’Esprit Sportif demeure l’essence de la Croix Catelan.

Le centre sportif de la Croix Catelan ne doit devenir ni un club de luxe « indoor », ni un centre d’affaires,
ni un centre d’accueil de séminaires d’entreprises. Il doit garder sa double vocation de sport loisir et de
sport de haut niveau, ce qui implique notamment le maintien ou le rétablissement des sections sportives,
avec les budgets nécessaires à leur bon fonctionnement.

2. Conserver au club-house sa vocation centrale : accueillir les équipements liés à la pratique du sport (casiers individuels et  sanitaires)

Le permis de construire déposé en 2009 prévoyait la mise aux normes du site, le réaménagement de
certains espaces (accueil, salle de gymnastique,…) et le maintien de 8 500 casiers individuels sur les
11 000 casiers existants. Cet équilibre doit être conservé. Il serait également souhaitable de cesser de
« défigurer » les installations intérieures comme cela a été malheureusement fait dans les salles de
restauration, ou sur la terrasse du self-service.

3. Adopter une politique volontaire de modération tarifaire

La hausse des cotisations à partir de 2012 ne doit pas être supérieure à celle du coût de la vie. Les 20 %
«minimum» annoncés sont excessifs et conduiraient à exclure une partie des membres actuels. Les
aménagements pour les familles doivent être conservés.
Le principe d’une cotisation réduite durant la durée des travaux doit être examiné ; il s’agirait d’une juste
compensation de la nouvelle perte de jouissance que vont subir les membres.

4. Associer durablement les membres aux choix majeurs du club

Il faut recréer durablement les conditions d’un dialogue constructif entre la direction du LPR et les
membres du club, avec une structure de liaison entre les deux parties pour favoriser l’échange
d’informations, en toute transparence et rétablir le lien de confiance indispensable au bon fonctionnement
du club. La « Charte de la Croix Catelan » constituerait la somme des éléments évoqués précédemment.
Le calendrier est très serré puisque les travaux doivent démarrer dans quelques mois et les
vacances d’été arrivent à grand pas. Il faut donc que les discussions progressent rapidement.
Notre bureau reste à l’écoute de vos questions, remarques et suggestions.
Nous restons mobilisés.

Les commentaires sont fermés.