Flash Info 7

Paris, le 29 novembre 2010,

La direction du Lagardère Paris Racing est définitivement passée du côté obscur. Son incapacité totale à construire un dialogue équilibré et constructif est consternante.
Un simulacre de justice s’est récemment accompli sous nos yeux.
15 membres de l’association ont été convoqués devant une soi-disant commission de discipline convoquée en octobre pour statuer sur le comportement jugé « inopportun » des membres de l’association présents lors du rassemblement amical du 26 juin dernier.
Les membres du bureau de l’association et quelques proches sont lourdement sanctionnés avec des durées d’exclusion comprises entre 3 et 12 mois.
Nous avons bien sûr demandé à un avocat de contester l’intégralité de cette procédure devant les tribunaux compétents.
Au delà de la gêne certaine que ces mesures imposent aux membres frappés d’une interdiction de pénétrer sur le site, il s’agit bien d’une volonté délibérée de museler l’association dans une période cruciale ou le LPR va annoncer (enfin !) ses intentions pour l’aménagement de la Croix Catelan.
Soyez assurés que notre mobilisation reste totale.
Notre objectif, pour répondre aux aspirations exprimées très majoritairement par les membres du club,demeure inchangé : La Croix Catelan doit rester, dans le cadre des engagements pris lors du renouvellement de la concession obtenue en 2006, un club dédié à la pratique sportive.
Nous pensons que notre action a d’ores et déjà permis d’éviter le pire, c’est à dire la transformation du site dès le mois d’octobre 2010, en un « resort de luxe sans chambre » pour reprendre les termes gracieux de Pascale Adoner ! Nous resterons donc vigilants sur les travaux projetés, et notamment sur le maintien d’un nombre suffisant de casiers individuels, sur le bon entretien des installations et sur une modération des hausses de cotisations.
Les élus du 16ème arrondissement comme ceux du Conseil de Paris observeront avec attention les prochaines évolutions projetées. Notre état d’esprit n’a jamais été celui d’une obstruction systématique à tous les projets du LPR et nous savons reconnaître par exemple que la réfection du grand bassin et de ses abords est plutôt une réussite. Nous déplorons d’autant plus l’obstination du LPR à refuser tout dialogue constructif avec notre association !
Nous dénonçons ses méthodes d’action à peine dignes d’un régime totalitaire.
Nous stigmatisons les procédés qui visent à affaiblir les individus et à leur interdire toute possibilité d’exercer leur droit d’expression.
Nous ne renierons jamais le slogan (positif !) qui orne notre t-shirt : l’esprit sportif avant tout !
Sportivement vôtre

Votre Association SOS Croix Catelan

Les commentaires sont fermés.