Flash Info 6

Mardi 28 septembre 2010

La communication est décidément un « art » difficile !
Paris, le 27 septembre 2010
Le mois de septembre touche à sa fin et le Lagardère Paris Racing n’est toujours pas en mesure de nous
donner une information claire et précise sur les projets d’aménagement du club-house.
Nous n’obtenons que des indications verbales et parcellaires, qui ne sont jamais confirmées.
Nous vous en livrons malgré tout une synthèse, mais sans aucune garantie de fiabilité :
• un nouveau cabinet d’architecture aurait été mandaté ;
• le système de « consigne » serait abandonné ;
• les casiers individuels seraient en conséquence conservés mais leur nombre serait très fortement
réduit (on parle de 5 à 8 000 casiers contre 13 500 aujourd’hui) ;
• le démarrage des travaux serait décalé d’un an ;
• les hausses de tarif n’interviendraient qu’à l’issue des travaux et seraient au minimum de 25 %.
En revanche aucune information ne filtre sur le rythme envisagé pour les travaux (par tranche ou avec
fermeture totale du bâtiment). Un nouveau permis d’aménager du parking a été très récemment déposé.
On évoque maintenant la fin du mois d’octobre pour les informations qui avaient été annoncées pour
la fin juin dans la dernière communication officielle…
Nous restons bien sûr très vigilants sur ces points, en liaison avec les différents acteurs concernés
par le site de la Croix Catelan.
Un nouveau sujet de préoccupation vient par ailleurs de surgir.
La Mairie de Paris a modifié le plan de circulation autour du lac. La conséquence en sera la fermeture
à la circulation du chemin de ceinture qui constitue notre principal accès actuel.
Un débat avec les différentes parties concernées doit être engagé sans délai pour tenter d’en minimiser
les désagréments pour les usagers du club.
Enfin, nous avons réuni les membres de l’association convoqués à la mi-octobre devant la commission
de discipline. Le bureau de l’association a fait le point avec eux sur les initiatives à prendre pour faire
face à cette situation dérisoire.
Nous les avons assurés que l’association ne se laisserait intimider ni par les menaces de sanctions,
ni par les méthodes vexatoires utilisées par la direction du LPR.
Nous continuerons malgré tout inlassablement à rechercher le dialogue qui nous est refusé par celle-ci,
dans le seul souci de préserver vos intérêts et la vocation du club.
Bien cordialement.

Les commentaires sont fermés.