LES PIGEONS

                                                                                   Juin 2014

Par Patrick PESSIS

 

Chers amis,

Félicitons le LPR d’avoir réglé un problème important : les pigeons ont été chassés du snack. Ces volatiles menaçaient depuis longtemps l’hygiène de la restauration ; remercions la direction du site d’avoir trouvé une solution non-violente grâce à des professionnels qui ont capturé, puis déplacé les oiseaux. Il n’y a plus de pigeons à la Croix-Catelan…
   … Il n’y a plus de pigeons à la Croix-Catelan, à part nous, les clients du LPR. Et tout est fait pour nous chasser : après avoir supprimé les sections sportives, la nouvelle cible ce sont les familles. Cette chasse est organisée en deux temps :

   1 / Les travaux et le trouble de jouissance
Les travaux ont pour but de réduire l’espace réservé aux membres au profit de salles de séminaires et d’espaces à vocation commerciale. Les actions judiciaires engagées par SOS Croix-Catelan et les discussions avec certains dirigeants réalistes et amicaux du LPR on permis d’améliorer les projets initiaux : les casiers, d’abord abandonnés, puis au nombre de 5000, seront environ 6600 ; ils seront en bois en non plus en plastique ; l’esthétique du bar anglais et du restaurant a été revue à la hausse par rapport aux premiers plans.
Néanmoins, au regard du nombre de clients du LPR, 6600 casiers, cela reste insuffisant pour la vie sportive et familiale, d’autant que leur taille est très réduite par rapport aux plus petits des casiers précédents :

Hauteur       : LPR : 100 cm /  RCF : 125 cm
Largeur        : LPR : 34 cm  /   RCF : 38 cm
Profondeur : LPR : 48 cm /    RCF : 50 cm

Les troubles de jouissance dus aux travaux ont provoqué la mise en congé de nombreux membres. Certains ont déjà abandonné définitivement le club. Ces troubles ont grandement nuit à la pratique du sport, comme à toutes les activités du site, sans baisse des cotisations. Dès lors, le Président de SOS Croix-Catelan engage, en son nom personnel et faute de possibilité pour l’Association d’agir directement, un procès contre le LPR et demande un remboursement partiel des cotisations 2013 et 2014. Une décision favorable pourrait créer un précédent et permettre à tous les membres du LPR de solliciter le même remboursement.

2 / La hausse de 30% des cotisations 2015
Cette hausse demandée par les financiers du Groupe Lagardère n’a pas encore été votée. Elle est d’autant plus scandaleuse que le LPR, reniant ses promesses à la Mairie de Paris, a sacrifié, sur l’autel du profit, toutes les sections sportives. Bientôt, il ne restera plus que la section tennis, déjà moribonde.
Là encore, la mobilisation de SOS Croix-Catelan, le réalisme de certains dirigeants du LPR, leur empathie pour le Club et ses membres, font réfléchir les financiers du Groupe Lagardère dont le but illusoire est de remplacer nos familles par une élite financière qui n’existe pas. Cela aura pour conséquence de faire fuir les clients actuels, sans en un gagner un seul, et signera la fin du LPR, ce dont nous ne voulons pas, car nous sommes persuadés qu’il y a un avenir possible pour le LPR et le sport à la Croix-Catelan.
Ainsi, rien n’est encore tranché. Dès lors, afin d’éviter cette hausse démesurée et irresponsable, nous étudions les actions juridiques, médiatiques et politiques, mais, comme d’habitude, nous privilégions la discussion : nous demandons à ces financiers dont certains sont de grands sportifs, nous le savons, de venir à la Croix-Catelan, d’apprendre à connaître le club par eux-mêmes ; le lien entre le LPR et ses membres s’est largement distendu ; mais rien n’est définitif ; c’est maintenant, avec cette hausse modérée ou irresponsable que cela va jouer. SOS Croix-Catelan veut devenir Les Amis de la Croix-Catelan. Nous vous voulons être les amis du LPR ; mais pour être amis,
il faut être deux…

A très bientôt,
Sportivement vôtre,

Patrick Pessis

Post-Scriptum
La sécurité autour du club devient un problème de plus en plus inquiétant : des membres de la Croix-Catelan, ainsi que certains membres du personnel du LPR ont été agressés, parfois violemment, dans le bois et autour du lac. Sans compter le nombre toujours croissant de vitres de voitures fracassées. Cela est du à la fermeture des accès routiers au club : moins de circulation, veut dire des allées moins sûres ; cette fermeture entraîne aussi un regroupement de la prostitution, donc l’arrivée d’une faune dangereuse. Le LPR n’a pas réussi à résoudre cette question. Cela ne peut plus durer ! SOS Croix-Catelan va se mobiliser pour trouver une solution : des contacts sont pris avec les mairies concernées, des responsables politiques sont déjà conscients de la gravité du problème ; il s’agit donc de rouvrir une voie d’accès au club. Cela est possible, pour peu de parler ensemble : écologie et sécurité ne sont pas incompatibles.

Ce contenu a été publié dans Le Président. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à LES PIGEONS

  1. 1 dit :

    Bonjour,

    Je souhaitais vous indiquer que le site actioncivile a delà entamé des procédures type « class action » avec succès.
    Il me paraitrait important de pouvoir confier certaines de nos actions à ce site Internet.
    Qu’en pensez vous ?nn1