Mensonges ou omissions ?

par Philippe de Gonzague

Le LPR nous « ballade » depuis quelques années. Son appel à cotisation est un vrai modèle du genre, à montrer dans toutes les bonnes écoles de prestidigitation. La ficelle est si grosse que l’on pourrait même imaginer que le Direction du club prend ses adhérents pour une envolée de pigeons.

Les juristes du LPR ont dû paniquer craignant des recours à venir quand les clients s’apercevront  qu’ils ont été très largement bernés. Quand on paye pour des prestations, il est logique que ces prestations soient à la hauteur du montant acquitté. Dans le cas contraire, le consommateur peut se retourner contre le prestataire. Ce n’est plus possible quand on a reconnu être au courant des désagréments à venir. C’est ce que vous ferez en signant les papiers joints à votre chèque. Et ils vont être de taille ! Un petit tour d’horizon, cas par cas, de ce qui nous attend n’est pas inutile.  Ce n’est pas le scénario d’un film catastrophe, mais cela y ressemble bigrement !

Vous pensez vous rendre à la Croix Catelan :
Rien de plus normal puisque vous payez votre cotisation. Malheureusement, quand on voit l’ampleur des travaux prévus par nos gentils dirigeants, il faut bien se douter qu’il va y avoir des milliers de tonnes de gravats à évacuer et autant de matériaux de construction à amener sur le site. Et pour ce faire, il faut des gros camions ! Par où vont-ils entrer ? Vraisemblablement par la porte A … qui sera donc condamnée pour les membres qui devront se rabattre sur la porte B. Mais les gros camions ont un inconvénient : ils sont gros ! Avec un peu de clairvoyance, vous admettrez qu’une bétonneuse n’aurait pas la place aujourd’hui de faire le tour de la Croix Catelan pour se rendre Porte A … à cause de vos voitures en stationnement. Nous y voilà ! Le stationnement va être immanquablement interdit sur la majeure  partie de la voie qui fait le tour de notre club : toute la route du Pré Catelan ainsi que la route de la Croix Catelan, au minimum d’un côté de la circulation. Où allons-nous garer nos véhicules (vous verrez plus loin pourquoi il ne sera pas possible de venir à pieds ou en 2 roues) ? Il ne restera que le chemin de Ceinture du Lac inférieur et la route de la Grande Cascade. Bon courage aux périodes de grande affluence et aux beaux jours (ce sont les seuls places de parking à la disposition de tous les usagers de cette partie du Bois de Boulogne). Prévoyez des chaussures de marches pour rejoindre votre club ! Mais ce n’est pas le pire. Puisque les camions vont se succéder à un rythme soutenu, vous serez un jour ou l’autre certainement bloqué par le fameux camion qui ne peut pas entrer tant qu’un autre camion n’est pas sorti. Prévoyez de la lecture dans votre voiture pour patienter.

Vous êtes humain :

Vous avez donc des besoins naturels à satisfaire. Mais où ? Un WC mixte à la piscine, deux dans le snack, et les autres (beaucoup moins nombreux qu’aujourd’hui) dans les vestiaires qui seront aménagés dans le parking souterrain. Aux beaux jours (plus de 3000 personnes autour des bassins et dans le club), il va falloir apprendre à être patient ou à courir très très vite vers la porte B. Il va y avoir du sport ! Manger au snack devant les files d’attente qui s’organiseront aux portes des toilettes risquent de ne pas être au goût de tous. Je passerais sous silence les dizaines d’urinoir qui vont disparaitre de la zone centrale de notre club. Messieurs surveillez dès à présent vos prostates !

Vous êtes nageur :
Il faudra vous déshabiller dans une grande boite rectangulaire (appelée joliment  « structure modulaire » par le LPR, bref un Algéco), voire dans une tente (certainement moins chauffée que les actuels vestiaires). De petits casiers permettront peut-être aux premiers arrivés de ranger leurs affaires en toute sécurité. Il n’y en aura pas pour tout le monde. N’y comptez pas à l’heure du déjeuner, ce sera trop tard et il faudra les empiler dans un coin. Quant aux jours de grande affluence, ils s’annoncent guerriers. Le LPR ne s’y trompe pas : il suffit lire la mention en tout petit « capacité d’accueil réduite » sur le document que vous devez signer. On remarquera d’ailleurs que la totalité des installations de notre club va avoir une « capacité d’accueil réduite ». Bref, la seule chose qui n’est pas réduite, c’est la cotisation. Bien au contraire, elle est … en hausse !
Après l’effort, le réconfort ? Sauf miracle, il n’y aura pas de douches à disposition pour se laver, ou alors en nombre très insuffisant. Une fois de plus, un sprint en maillot de bain vers le parking souterrain, votre baluchon sous le bras, s’imposera… voire en vélo, ce qui offrira un bon entrainement aux tri athlètes.  Pourvu qu’il ne pleuve pas ou qu’il ne fasse pas froid, ce qui est toutefois rare en hiver ! Ceux qui travaillent et viennent à l’heure du déjeuner pour nager devront écourter sérieusement la séance de natation pour être de retour à temps au bureau (prenez en compte le temps de faire les trajets voiture/club, parking/piscine et l’attente aux douches et aux toilettes … en « capacité d’accueil réduite », si, si, c’est bien marqué).

Vous êtes tennisman :
Quatre quicks en moins ! Soit 20 % de terrains en moins lors de la période hivernale et 10 % en été. Comme vous, nous n’avons pas vu de réduction sur la cotisation tennis …

Vous êtes bridgeur :
Une salle de bridge sera installée dans un Algéco sur la piste d’athlétisme. Elle sera évidemment plus petite que l’actuelle, moins bien chauffée et moins insonorisée. Pour les toilettes, voir plus haut.

Vous fréquentez la salle de musculation :
Une salle sera installée dans un Algéco sur la piste d’athlétisme. Elle sera évidemment plus petite que l’actuelle, moins bien chauffée et moins insonorisée. En cas de pluie ou de froid, l’aller-retour entre les vestiaires du parking et la salle va vite vous sembler pénible. Pour les toilettes, voir plus haut.

Vous avez des enfants ou des petits-enfants :
Bon courage ! Comme indiqué auparavant, ceux qui sont inscrit à l’école de tennis vont devoir se passer de 4 courts. Entre 216 et 240 enfants seront spoliés en l’absence de ces terrains, ils devront être répartis sur d’autres courts ce qui ne va pas améliorer la qualité de l’enseignement. Il est peu probable que le tarif d’inscription à l’école de tennis soit revu à la baisse en septembre prochain.
Quid du terrain de foot ?  Le calendrier prévisionnel n’en parle pas, mais il risque fort  d’être fermé pendant les travaux.
Que feront-ils des enfants (près de 900) inscrits aux différentes activités sportives en cas de pluie ? Mystère ! Aujourd’hui, on les retrouve dans la salle de télé, de repos, ou devant les vestiaires à l’abri des intempéries. Et demain ? Dans les sous-sols du parking ? Entassés au snack ? Les adultes feraient bien de prévoir quelques boules quiès pour pouvoir tenir auditivement le coup.

Vous faites plusieurs activités sportives :
L’horreur absolue ! Les vestiaires du parking étant en « capacité d’accueil réduite » et « dotés de casiers à la journée », il va falloir apprendre le métier de déménageur et venir à la Croix Catelan avec un véhicule utilitaire (plus de vélos, ni de scooter) pour amener tout le matériel nécessaire à vos activités du jour. Bah oui ! La tenue de tennis, les raquettes, les balles, le maillot de bain, les palmes, les crèmes solaires, les serviettes, le shampoing et le gel douche, le peigne, les chaussures et la tenue de jogging ou de gym, le ballon de foot ou de basket et les boules pétanques, au cas où. Prévoir un gros baluchon pour les transporter durant toute la journée si vous n’avez la possibilité d’arriver assez tôt pour bénéficier de quelques casiers à la journée. En effet, il y a peu de chance que tout cela tienne dans un seul des quelques petits casiers que le LPR compte mettre à notre disposition dans les profondeurs obscures du parking.
Celui qui viendra en famille avec les enfants le week-end devrait déjà penser à se faire greffer des bras supplémentaires, à moins de se procurer un caddy de supermarché pour trimbaler son barda lors de sa journée de détente à la Croix Catelan.

Vous êtes bronzeur au solarium :
Fini ! De plus les installations enfouies dans l’obscurité du parking ne vont guère améliorer votre bronzage. Une cure d’UVA ou des crèmes auto-bronzantes s’imposent.

Vous allez au sauna et au hammam :
Fini aussi … mais sans grande conséquence, car si vous avez bien lu ce qui précède, il y aura matière à transpirer pendant la durée des travaux (2 ans environ en comptant les inévitables retards).

Vous vous douchez  après le sport :
Il va falloir apprendre la patience car le nombre des douches va diminuer sérieusement. D’un autre côté, comme il est probable qu’il fera plus froid dans le parking que dans les actuels vestiaires, les gens prendront moins de temps pour se laver.

Vous utilisez la piste d’athlétisme :
Pas de chance, elle sera fermée. Direction le bois ! Avec ses avantages et ses inconvénients.

Vous utilisez la salle de télé ou de repos :
Si vous aimez suivre les retransmissions sportives à la télévision, vous allez devoir choisir entre rester chez vous ou venir à la Croix. C’est ballot, mais la grande majorité des épreuves se déroulent le week-end. Quant au repos, il ne sera plus d’actualité … nulle part ! Avec le bruit des travaux, on ne risque pas de fermer l’œil.

Vous ne faites pas de sport et vous n’êtes pas humain :
Quelle chance ! Vous allez bien rire …

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Le billet de Gonzague. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Mensonges ou omissions ?

  1. Caillard kleitz dit :

    Si nous mettions tous en congé ? Cela fera moins d’argent pour Lagardère et ses travaux et l’obligera à céder.

  2. Philippe de Gonzague dit :

    En soutenant SOS Croixcatelan. J’espère que vous êtes inscrit et à jour de votre cotisation, tout comme moi.

  3. caillard kleitz dit :

    comment contester le montant de notre cotisation auprès de Mr Lagardère, pour des prestations qui ne seront pas fournies. Merci

  4. Fk dit :

    Mais quelle horreur !! Pour ceux qui n’embêtent personne depuis 30 ans et demande juste leurs séances de natation hebdomadaires c’est un comble ! Déjà que les nageurs doivent faire la concession de céder des lignes aux entrainements et jongler entre les vidanges des piscines !!!! Merci pour toutes ces infos ! Mais que faire ? Nous sommes pris à la gorge avec un droit d’entrée très élevé nous empêchant de partir sous peine de ne plus pouvoir revenir. Se mettre en membre en congé alors ?

  5. Amar dit :

    J’adooore! Je vous engage au cirque Amar!!